Le webmastering éditorial

Publié le : 8/10/2015 à 16:20 Mise à jour le : 21/12/2017 à 10:53

La lecture web a fortement influencé les habitudes des consommateurs qui "zappent" "scrollent" et "surfent" sur Internet beaucoup plus vite qu'ils ne le faisaient sur des supports papier. Il s'avère donc essentiel de s'adapter aux nouvelles habitudes des clients avec des contenus pertinents et de qualité pour rapidement capter leur attention.

Structurer son site

Avant toute chose , il faut définir une arborescence générale définie en fonction de ses contenus et de ses cibles.

Et se poser les questions essentielles : A qui vous adressez-vous, pour répondre à quels besoins, avec quels outils ou quels contenus ?

Pour ensuite établir la structure de son site Internet :

  • Quel type de site utiliser ? Un blog, un site institutionnel, un site e-commerce, un mini-site ?
  • Comment répondre aux besoins des utilisateurs ? Faut-il des contenus texte, audio, images et vidéo, des téléchargements, prévoir la vente de produits ou de services ?
  • Quelle est ma plus value par rapport à la concurrence ? Comment la mettre en avant sur mon site ?

Après avoir apporté des réponses à ces différents points , il s'agit de classer et hiérarchiser vos informations :

  • En créant une liste de tous les contenus (actuels ou à venir) 
  • En les regroupant ses contenus en catégories 
  • En  créant la structure de votre site, puis de vos articles

Structurer ses articles

Quand le support de lecture devient l’écran, apparaissent alors des contraintes de lisibilité : il devient alors nécessaire de bien structurer son texte et ses articles.

Tout article doit comporter une information essentielle et unique (sinon : plusieurs articles) qui doit être donnée via: 

1/ Un titre (impératif) 2/ Un chapeau 3/ Un paragraphe

La règle des 5 questions doit également s'appliquer lors de la construction de son article :

1/ Qui ?  2/ Quoi ? 3/ Où ? 4/ Quand ? 5/ Comment ?

(le + : pourquoi ?)

Penser à une pyramide inversée pour hiérarchiser son message.

Quelques bonnes pratiques :

  • Ecrire court, écrire simple, écrire concret avec des mots adaptés à son public sous un angle restreint
  • Les titres forts doivent donner envie de lire l'article : clairs, courts, précis, directs
  • Les paragraphes doivent être aérés et comporter une seule idée
  • 1 écran = 1000 – 1500 signes max - Ne pas dépasser 3 pages écrans
  • Créer des niveaux de lecture : encadrés, paragraphe surlignés, images ...
  • Définir une série de mots clés en accord avec le sens de votre article et les recherche des internautes

Ecrire pour être vu et valoriser sa communauté

Le premier réflexe en matière de webmastering éditorial doit être celui de chercher via Google (ou d'autres outils) les mots clés les plus recherchés par les internautes autour de sa thématique. Cette recherche essentielle permet ensuite de définir les mots clés à bien placer dans son titre, son texte, sa description, textes alternatifs ...

Bien référencer ses écrits pour mieux toucher ses lecteurs internautes et ses futurs clients est une nécessité !

Il s'agit, une fois qu'on a bien identifié son public, de capter son attention, le valoriser et le  fidéliser. Pour y parvenir il s'agit de produire un contenu régulier mais surtout le bien diffuser et de créer de l'animation autour de lui. 

C'est alors que les réseaux sociaux doivent prendre le relais.

 

Vos interlocuteurs

Commentaires
Addthis Facebook Twitter Pinterest LinkedIn Tumblr